kerbedanz maximus

Kerbedanz Maximus, les jeux du cirque

La première fois au Colisée à Rome? Le choc tant c’est imposant, majestueux, chargé d’Histoire et beau. L’émotion est la même quand on découvre le Maximus Tourbillon volant. Tour de force horloger, spectacle fascinant, symbolisme puissant. Du Kerbedanz superlatif.

Par Benjamin Teisseire
Éditeur et développement commercial

La marque Kerbedanz est réputée pour produire des pièces personnalisées, uniques, aux cadrans très travaillés, mêlant symboles et allégories. Des gardes-temps tellement stylisés que l’on en oublie parfois la qualité purement horlogère. Dévoilé en mars 2017 à Baselworld, le Tourbillon volant Maximus s’attaque à l’Everest de l’horlogerie, à LA complication de référence, le tourbillon. Pour la sublimer, la magnifier à travers un délicat travail d’agrandissement mis en exergue par une épure novatrice pour la marque habituellement si luxuriante.
 

Kerbedanz Maximus vue de côté

Le plus grand tourbillon du monde en montre bracelet

Faire plus grand ne signifie pas simplement multiplier les tailles des composants. Tout doit être réinventé. Deux brevets sont d’ailleurs en cours de dépôt. Kerbedanz démontre ainsi tout son savoir-faire horloger: conception et fabrication d’un spiral spécifique, d’une roue avec vis de réglage fin et d’un nouveau balancier. La cage en titane de 27mm - près du double des tourbillons usuels! - et 1,35g seulement effectue une rotation en six minutes au lieu des 60 secondes habituelles. Autre particularité rare, la complication se positionne au centre et occupe ainsi tout l’espace du cadran. Le géant langoureux se laisse donc admirer à loisir. Il offre aux yeux émerveillés le ballet incessant de tous ses rouages, ses ancres, son échappement avec une clarté hors du commun. C’est hypnotisant.
 

Kerbedanz Maximus, le plus grand tourbillon du monde en montre bracelet

Finesse des détails et symbolique du Circus Maximus

Mais la symbolique reste l’apanage de la marque et se révèle jusque dans les moindres détails en une mise en scène digne de Spartacus. Le boîtier est d’une complexité fascinante avec ses cannelures en colonnes alternant finitions brossées et polies, qui évoquent les tours du Colisée, ses gradins et ses ascenseurs internes. Le pont du tourbillon est aérien, très épuré et d’une grande finesse. Il met en exergue le maxi-tourbillon qui semble ainsi flotter au milieu de l’arène, pardon, du cadran. Ses finitions anglées et polies miroir à la main, avec leurs angles saillants ou rentrants, sont autant de références aux armes des gladiateurs mis en valeur par le savoir-faire artistique maison.

Le réhaut du cadran part au plus près de la lunette pour que le spectacle soit total. Il remonte légèrement avant de plonger vers le centre du cadran représentant ainsi les gradins autour de l’arène. Les index suivent ce même mouvement pour accentuer encore cette sensation - on est au-delà de l’impression - de profondeur, de fosse. La pièce Maximus nous plonge réellement dans l’univers du cirque et de ses jeux.
 

Finest details and Circus Maximus symbolism

La finition brillante des points du chemin de fer des minutes mat en périphérie fait ressortir tous les index comme autant de spectateurs de ce ballet perpétuel. On y plonge, on s’y perd, on rêve de grandeurs d’antan. Même le bruit est «Maximus»: la fréquence de vibrations de 18KHz couplée à la taille du balancier, offre un son ‘mat’ qui s’apparente presque à une horloge. On est dans un autre univers.
 

Excellence horlogère

Mais ce chef d’œuvre n’est pas qu’une prouesse esthétique. Un gros travail a été effectué sur la chronométrie avec une volonté affichée d’aller chercher une certification COSC dans les mois qui viennent. Le calibre mécanique à remontage manuel KRB-08 Tourbillon volant à ancre en ligne est alimenté par 4 barillets montés en parallèle, entraînant une roue centrale montée sur un roulement à billes qui fournissent 48 heures de réserve de marche. Une prouesse de plus pour animer les 415 composants - dont 73 rien que pour la cage du tourbillon géant - de ce fait d’arme horloger. Une ingénieuse clé de remontage à trois pans fonctionnant comme une vis au dos permet de démultiplier la force de la tige de remontoir située sur le fond du mouvement pour charger la réserve de marche dont l’indicateur est visible à travers la glace saphir. Les angles de cette ‘clé’ sont ergonomiques, anglés et polis pour un confort parfait à l’utilisation et une finition de haute horlogerie.
 

Le dos de la montre Kerbedanz Maximus

Un garde-temps extrême mais portable

Étonnamment, malgré l’omniprésence du tourbillon, la lisibilité reste très aisée. L’affichage des heures et des minutes est efficace avec ses grandes (forcément) aiguilles ajourées en or rose qui épousent la remontée des gradins du cirque et finissent par une pointe de Superluminova pour optimiser la lecture.
 

Détails du tourbillon

Le garde-temps est imposant avec ses 49mm de diamètre pour 13,2mm de haut, mais jamais pataud. Il offre un confort incroyable au porté même sur mes modestes poignets. Les cornes plongeantes polies, très courtes, dont la courbe épouse le galbe du dôme, y sont pour beaucoup. Elles laissent ainsi toute la lumière au spectacle central. Avec son dôme très élevé, la Maximus ne passera sans doute pas sous une chemise mais il serait presque dommage de l’y cacher.
 

Kerbedanz Maximus au poignet

C’est à juste titre que le Tourbillon volant géant de Kerbedanz se nomme Maximus et nous vous invitons à aller au stand Hall 1.1, L22, re-découvrir ce pan de l’histoire horlogère dans l’arène de Baselworld du 21 au 26 mars. Cette édition limitée à 99 pièces est disponible en titane DLC noir ou or rose 18K avec boucle déployante au logo Kerbedanz.

Vidéo exclusive par Watchonista

Kerbedanz sur Watchonista

KERBEDANZ – Savoir-faire, Beauté et Sens

Par Benjamin TeisseireÉditeur et développement commercial
Depuis sa création en 2010, la manufacture de Neuchâtel impressionne par ses créations de haute horlogerie et de haute joaillerie qui allient savoir-faire,...

Kerbedanz et les femmes : haute horlogerie poétique et symbolique

Par Benjamin TeisseireÉditeur et développement commercial
Kerbedanz est connu pour ses garde-temps rares, extravagants, à haute teneur symbolique. Sa production confidentielle s’adresse aussi bien aux hommes...

Armenian Alphabet, un garde-temps Kerbedanz au Vatican

Par Joël A. GrandjeanRédacteur Suisse
Le Pape n'accepte pas de cadeaux. Il en reçoit toutefois très fréquemment! Parmi ses diverses façons de refuser, il en est une qui relève d'un très...

Un symboliste? L’arme secrète de Kerbedanz

Par Joel GrandjeanRédacteur en Chef
Au revers d’un communiqué de presse vantant les vertus «sur mesure» de la marque horlogère, une phrase attire mon attention....

Kerbedanz pièce unique, symbolique axée pôle nord et pôle sud

Par Joel GrandjeanRédacteur en Chef
Le garde-temps Polvs Arcticus, un double tourbillon GMT, dévoile l’incroyable exploit technique d’une cage de tourbillon recouverte d’...

Tree of Life - Arbre de vie, un autre poème écrit par Kerbedanz

Par Laetitia Artal
Une montre joaillière chez Kerbedanz? La dernière création de la maison horlogère Neuchâteloise découverte à...

Kerbedanz Maximus, la plus grande cage de Tourbillon du monde

Chef d’œuvre micromécanique horloger, Maximus, le tourbillon de tous les superlatifs est présenté fin mars 2017 à l’ensemble des médias...

Kerbedanz Maximus - Circus Maximus

Kerbedanz at 16th Festival of Watch, Maddaloni Jewellers, Huntington, NY

La plus grande montre-bracelet Tourbillon - Maximus de Kerbedanz en édition limitée

Maximus by Kerbedanz - the biggest known tourbillon for wristwatch

Presentation of Maximus - the biggest tourbillon for wristwach by Kerbedanz